Guide:
Name: Diego Elizondo
When
Date: May 02, 2015
Time: 1:30 PM
Duration: 2.0 hr
Language: Français
Where
Start: Cumberland Hub Day Care : 261, avenue Tompkins; Orléans, (ON)
End: Sir Wilfrid Laurier Secondary School : 1515, chemin Tenth Line; Orléans (ON)
Area: Orléans
Distance: 3.0 km
Accessibility:

Ce parcours est sans difficulté particulière (alternance de trottoirs et de chemins pavés).

Disparition annoncée d’un village agricole franco-ontarien et naissance d’une banlieue bilingue moderne : le quartier Queenswood Heights d’Orléans



Description

Aerialview_queenswoodheights

Plusieurs ont interprétés le démentèlement de l'imposante ferme Duford en 1957 comme l'illustration incontournable même du début d'un changement d'époque déterninant pour Orléans. À ne point en douter, à l'époque, la disparition agricole s'opère et signale la profonde transformation qui se pointe à l'horizon pour le petit village agricole franco-ontarien d'Orléans de quelques milliers âmes. Dans le cadre d'une visite guidée inédite, l'étudiant en histoire et science politique Diego Elizondo vous propose d'arpenter les rues du quartier Queenswood Heights, premier d'une longue série de quartiers transformant définitivement l'identité d'Orléans en une banlieue moderne. Sur les pas des acteurs importants de l'époque, tels que Peter Clark, Ray Friel et Bob Monette, découvrez ce qui constitua l'épicentre du pouvoir politique anglophone du canton de Cumberland durant les années 1980 et qui stimulera un mouvement de transformation urbaine parmi les plus rapides et importants de l'histoire du Canada. Venez aussi découvrir et saisir l'ampleur du phénomène d'urbanisation domicilaire de l'après-guerre, par ses institutions et par sa toponymie bilingue à part entière qui rend singulièrement hommage aux pionniers d'Orléans.


Route

Nous allons marcher dans le quartier résidentiel de Queeswood Heights, principalement sur l'avenue Tompkins, la promenade Duford et la rue Amiens.


About

Diego vient de compléter un baccalauréat en histoire et en science politique à l'Université d'Ottawa. Il va entamer une maîtrise sur l'histoire d'Orléans à cette même université en septembre 2015. Il offre des visites guidées depuis 2011. Engagé dans la diffusion du patrimoine historique et toponymique franco-ontarien de la région, Diego présentera une conférence sur l'histoire de l'éducation franco-ontarienne à Ottawa de 1845 à 2015, le mercredi 20 mai à 19h, au Muséoparc Vanier. Pour plus de renseignements sur la conférence ou pour s'y inscrire: 613-842-9871 ou www.museoparc.ca